Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Rimbez-et-Baudiets

Rimbez-et-Baudiets

Rimbez-et-Baudiets est une localité habitée depuis très longtemps, qui connaît au fil des siècles des troubles d’ordre politiques et religieux. Longtemps, sa prospérité repose sur l’élevage puis sur l’exploitation des pins landais.

En 1991, des fouilles ont révélé la présence d’une occupation préhistorique puis romaine sous l’église Saint-Cricq de Baudiets. De plus, les écrits apostoliques de saint Luperc d’Eauze mentionnent déjà la localité de Rimbez.

Comme le reste de Gabardan, elle subit les dommages causés par les affrontements qui ont lieu lors de l’occupation anglaise dès le XIIe siècle, de la guerre de Cent Ans (1337-1453) et des guerres de Religion (1562-1598).

En 1231, une bulle du pape Grégoire IX indique que les chevaliers de Saint-Jacques-de-la-Foi ont certains droits sur le village de Rimbez. Au XVIIe siècle, Rimbez a sous sa responsabilité Baudiets et Saint-Martin-le-Vieux.

Comme Baudignan et Arx, elle dépend de l’archiprêtré de Sos. Après la Révolution, la commune de Rimbez et Saint-Pierre-de-Brocca est créée. L’appellation « Rimbez-et-Baudiets » ne date que de 1825.

Au XVIIe siècle, la commune paye des impôts pour participer à la démolition des fortifications d’Eauze et de Manciet. Elle est alors assez prospère. La substitution des troupeaux de moutons par la culture des pins résineux marque le XIXe siècle. Durant toute son histoire, des carrières de pierre coquillière sont exploitées sur le sol de la commune.

Actuellement, l’activité économique principale est la sylviculture.


Commune

  • Nom des habitants : Rimbéziens, Rimbéziennes
  • Superficie : 3284 hectares
  • Population : 86 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Baudiets serait une contraction de « Baudignan », autre village du Gabardan. Rimbez viendrait d’« Arimbert » nom d’origine wisigothique. Les noms partageant cette origine sont assez fréquents dans l’Armagnac.


Informations pratiques

Mairie de Rimbez-et-Baudiets : 05.58.44.32.53

Office du tourisme de Gabarret : 05.58.44.35.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Croix de l’église de Rimbez-et-Baudiet

    La croix de fer située devant l’église paroissiale de Rimbez-et-Baudiets est une croix dite d’église présentant une ornementation raffinée.
    Nous (...)

    Landes - Rimbez-et-Baudiets
  • Église Saint-Luperc

    L’emplacement de l’église Saint-Luperc de Rimbez-et-Baudiets est déjà occupé au haut Moyen Âge comme le prouve une nécropole qui entoure l’édifice. (...)

    Landes - Rimbez-et-Baudiets
  • Monument aux morts à Rimbez-et-Baudiets

    La Première Guerre mondiale suscite un élan national de patriotisme et de mémoire matérialisé par la construction de monuments aux morts. La commune (...)

    Landes - Rimbez-et-Baudiets
  • Presbytère de Rimbez-et-Baudiets

    L’église Saint-Luperc de Rimbez-et-Baudiets est construite au XIIe siècle. Elle connaît des modifications aux XVe, XVIe et XVIIe siècles et est alors (...)

    Landes - Rimbez-et-Baudiets
  • Sarcophages médiévaux de l’église Saint-Luperc

    Des sarcophages de l’époque médiévale ont été trouvés dans le sol de l’église Saint-Luperc de Rimbez. Au Moyen-Age, les croyants souhaitent ardemment être (...)

    Landes - Rimbez-et-Baudiets

Partager cette visite