Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Mayac > Église Saint-Saturnin > Retable de l’église Saint-Saturnin

Retable de l’église Saint-Saturnin

A Mayac, le retable de l’église Saint-Saturnin est un bel exemple de mobilier religieux baroque. Il conserve néanmoins quelques mystères à propos de ses personnages.

Un retable est une pièce clef du mobilier religieux que comporte une église. Situé derrière l’autel qui symbolise le Christ, c’est une structure sur laquelle sont figurée des personnages religieux.

Celui de l’église Saint-Saturnin date du XVIIIe siècle, il est de style baroque. Il est composé de panneaux sculptés et peints ou dorés. Au centre se trouve la lumière divine autour de laquelle sont orchestrés des anges reposant sur des nuages. À gauche, une peinture représente un évêque vêtu de l’habit pontifical et tenant une crosse. Nous pouvons supposer qu’il peut s’agir de saint Saturnin qui fut évêque, mais l’absence de ses attributs traditionnels comme le taureau par exemple ne permet pas de le confirmer. À droite se trouve un moine vêtu du costume franciscain de bure brune, il peut donc s’agir de saint François d’Assise, mais là encore, aucun de ses attributs traditionnels ne nous permet de le confirmer.

Par ailleurs, l’ensemble est chapeauté d’un fronton comportant le monogramme du Christ IHS surmonté d’une croix. Il s’agit d’un dérivé du grec désignant simplement Jésus, mais souvent employé pour signifier « Jésus Sauveur des Hommes ».

Le retable reste une pièce d’importance au sein du mobilier liturgique. Ajoutons que l’éclat des dorures contribue à accentuer la signification des cérémonies.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Joël Perrin et Sandra Vaso-Rocca (1999). Thésaurus des objets religieux du culte catholique, RIS, BibTeX.

Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau (1990). La bible et les saints, guide iconographique, RIS, BibTeX.


Partager cette visite