Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Antonne-et-Trigonant > Eglise Saint-Martin > Retable de l’église Saint-Martin

Retable de l’église Saint-Martin

Le retable de l’église d’Antonne-et-Trigonant est un ensemble réalisé en bois sculpté qui alterne motifs décoratifs et représentations religieuses à travers des statues polychromes.

Le retable est un élément de mobilier liturgique qui présente des situations très diversifiées. Ensemble complexe ou sobre, il agrémente le chœur ou la nef des églises et participe à l’atmosphère du culte par ses représentations bibliques.

Le retable de l’église Saint-Martin est un ensemble de bois sculpté daté de 1765, situé devant un autel de noyer sculpté qui date lui aussi du XVIIIe siècle. Il est composé de trois corps qui sont séparés par quatre colonnes corinthiennes cannelées à fûts renflés.

Les deux corps latéraux comportent des niches en plein cintre, dans lesquelles sont disposées des statues polychromes en plâtre ajoutées au XIXe siècle. Elles représentent, à gauche, un évêque, et à droite, saint Joseph. Le couronnement de ce retable est chantourné et comporte lui aussi une niche cintrée qui abrite une Vierge à l’Enfant polychrome. Au sommet se trouve une croix.

Le tabernacle situé au centre du retable possède un dais à dôme avec des lambrequins néo-gothiques. Sa porte qui montre une sculpture du Christ en croix possède également des colonnes torses à chaque angle postérieur.

Le retable de l’église d’Antonne-et-Trigonant est classé Monument Historique au titre d’objet mobilier depuis 1975.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Joël Perrin et Sandra Vaso-Rocca (1999). Thésaurus des objets religieux du culte catholique, RIS, BibTeX.

Rosa Giorgi (2003). Les saints, repères iconographiques., RIS, BibTeX.


Partager cette visite