Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Cladech > Repaire noble de La Malvie

Repaire noble de La Malvie

Le repaire de La Malvie, sur la commune de Cladech, est l’un des nombreux repaires nobles construits à la fin du XIVe siècle ou au début du siècle suivant dans le Périgord.

L’apparition de la maison forte, ou du repaire noble, est rattachée au contexte particulier de la guerre de Cent Ans. Le pays, fortement secoué, est le territoire de bandits et de pillards contre lesquels il convient de se protéger. La maison forte est ainsi pourvue d’un système défensif, souvent très rudimentaire : limitation dans les dimensions et les ouvertures de la demeure, épaisseur des murs, meurtrières, bretèche.

Le repaire de La Malvie consiste ainsi en un corps de logis flanqué d’une tour quadrangulaire. Celle-ci était certainement destinée à l’origine à surveiller les environs et constituait donc un élément de défense. Elle a été transformée, au XVIe ou XVIIe siècle, en pigeonnier : on aperçoit encore les trous d’envol.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce repaire ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Mairie de Cladech, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Bélingard, Jacques Lagrange et Pierre Pommarède (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite