Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Allès-sur-Dordogne > Repaire de Ferrand

Repaire de Ferrand

Au cœur d’un magnifique parc, au nord-est du village d’Alles-sur-Dordogne, se trouve le repaire de Ferrand, château datant de la Renaissance.

Le terme Ferrand tire son origine du latin « ferrum » qui signifie fer. Le château, aussi résistant que le fer, surplombe ainsi les environs pour parer aux éventuels assauts ennemis venus de la plaine ou de la colline abrupte.

Le repaire de Ferrand voit se succéder plusieurs familles périgourdines illustres. Tout d’abord, la famille de Saint Ours s’y installe, puis la demeure devient la propriété des d’Abzac, seigneurs de La Douze. Par la suite, elle appartient aux Laborie de La Batut, dont l’un des membres devient maire de la commune de 1896 à 1900.

Au cours du XIXe siècle, le château est entièrement restauré et transformé en une agréable demeure de plaisance. Le bâtiment conserve néanmoins des traces de son passé puisqu’on distingue encore très nettement des fenêtres à meneaux en façade datant de la Renaissance. Le petit édifice, qui sert de porche d’entrée depuis 1912, est en réalité une ancienne chapelle édifiée en 1759 par Jean de Saintours, écuyer habitant le repaire.

En 1915, un ancien cimetière (Ve-VIe siècles) a été mis à jour non loin de là, ce qui atteste d’une occupation assez précoce du site.


Patrimoine


Informations pratiques

Le repaire ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1966). Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Michel Robin (2005). Alles sur Dordogne,une histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite