Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Tourtoirac > Abbaye Saint-Pierre-ès-Liens > Remparts de l’abbaye de Tourtoirac

Remparts de l’abbaye de Tourtoirac

Bâtie en 1003, l’abbaye Saint-Pierre-ès-Liens se compose d’une église et d’un ensemble de bâtiments délimités par des remparts. Aujourd’hui, cette enceinte est encore en grande partie en place.

À l’exception de la partie située à l’ouest, les remparts de l’abbaye délimitent encore le périmètre abbatial. Ils viennent remplacer aux XIVe et XVe siècles les murs originels de l’enclos monastique.

La partie la plus ancienne des remparts de l’abbaye est un vestige du mur nord, daté du XIVe siècle. Ce fragment est percé d’étroites meurtrières et soutenu par de puissants contreforts.

À l’est, le mur semble dater du XVe siècle. Il est percé par une porte et surmonté d’un chemin de ronde qui se poursuit jusqu’au croisillon sud de l’église.

Grâce à cette enceinte, les vestiges de l’abbaye cistercienne de Tourtoirac donnent aujourd’hui aux visiteurs une bonne vue d’ensemble de ce que pouvait être un enclos monastique médiéval.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brochure réalisée à l’initiative de la Mairie de Tourtoirac, RIS, BibTeX.

Évelyne Proust “L’abbaye Saint-Pierre de Tourtoirac”, in Congrès Archéologique nº 156, RIS, BibTeX.


Partager cette visite