Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Puymirol

Puymirol

Située sur un plateau escarpé, le long de l’ancienne voie romaine dite la Clermontoise, Puymirol est une ancienne bastide du XIIIe siècle créée par Raymond VII. La commune est aussi le chef-lieu du canton et un haut lieu de tourisme.

La date de 1246 est donnée comme celle de la fondation de cette place réputée imprenable. Cependant, un centre de population s’y trouve déjà auparavant et le bourg primitif a pour nom Saint-Seurin-de-Grand-Castel ; l’origine de celui-ci doit être très ancienne puisque ses foires sont citées dans un acte de l’an 1100.

En 1286, Édouard Ier roi d’Angleterre octroie de nouvelles coutumes aux habitants de la cité et, pendant les alternances d’occupations anglaise ou française, on observe un renchérissement des faveurs et concessions accordées aux habitants.

Pendant les guerres du XVIe siècle, Puymirol est occupée par les protestants à partir de 1574 et Henri IV fait de cette bastide une place de sûreté pendant qu’il guerroie en Guyenne. A cet effet, il fait construire la citadelle en 1575.

La ville représente l’archétype du bourg médiéval : son enceinte, qui suit le contour du plateau, a une longueur de 790 mètres et une largeur de 90 à 250 mètres. Quatre portes sont percées dans cette enceinte. Les rues se coupent à angle droit et trois puits, régulièrement espacés, approvisionnent la population.

Des remparts détruits sous Louis XIII et Louis XIV, il ne reste que quelques fractions et de la citadelle il ne reste que l’emplacement. Cependant, la situation de la ville sur son promontoire, et son vaste patrimoine, tant médiéval que postérieur, sont un enchantement pour le visiteur.

Galerie photo

Puymirol (47) Puymirol (47) Mairie de Puymirol (47) Puymirol (47) Vue générale de Puymirol Cornière place Maréchal Leclerc, Puymirol (47)

Commune

  • Nom des habitants : Puymirolais, Puymirolaises
  • Superficie : 1954 hectares
  • Population : 864 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Séoune

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Puymirol vient de puy , qui signifie « mont, promontoire » et de mirol , qui provient de mira ou mirette , c’est-à-dire « voir ». C’est le mont d’où l’on voit loin.

    Le blason de Puymirol comprend le symbole de la ville de Puymirol : d’où arnemontagne de gueulier (couleur rouge) accostée de deux arbres de sinople (couleur verte), associé à des gueules portant une croix tréflée, une citadelle à trois tours, le tout en or et au chef de sinople rehaussé de trois fleurs de lys du même métal.


Informations pratiques

- Mairie de Puymirol : http://www.mairie-puymirol.fr/

- Office de Tourisme Porte d’Aquitaine en Pays de Serres : http://www.tourisme-paps.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jacques Gardelles (1981). Dictionnaire des châteaux de France, RIS, BibTeX.

Monographie du canton de Puymirol, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Burias (1969). Sites du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite