Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Calès > Puits de Calès

Puits de Calès

Dans la seconde moitié du XXe siècle, les puits sont encore rares dans les maisons de Calès : les femmes et les enfants doivent aller puiser l’eau à la fontaine de Fonvieille ou bien se contenter des mares formées dans les cours des fermes pour faire boire leurs animaux.

Par la suite, les puits deviennent plus nombreux à proximité des maisons. De forme ronde, ils sont plus ou moins profonds et offrent une quantité d’eau variable suivant la nappe phréatique à laquelle ils se raccordent. La cavité est renforcée avec des pierres et du ciment pour éviter les éboulements.

En fonction des goûts du propriétaire, ces puits peuvent être pourvus d’une margelle en pierre ainsi que d’un treuil et d’une manivelle. La couverture, quant à elle, peut être en tuiles, en lauzes ou en ardoises ou bien prendre la forme d’une simple grille ou d’une tôle pour préserver l’eau des souillures et des risques de chutes.

Au fil du temps, ces puits sont dotés de pompes afin d’en faciliter l’usage quotidien.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Maximilien Ringelmann (1930). Puits, sondages, sources, RIS, BibTeX.


Partager cette visite