Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Vincent-de-Connezac > Puit restauré de Saint-Vincent-de-Connezac

Puit restauré de Saint-Vincent-de-Connezac

Le puits restauré de Saint-Vincent-de-Connezac témoigne d’un savoir-faire technique et d’une certaine aisance financière pour pouvoir le réaliser.

Pour s’alimenter en eau, les hommes creusent des puits depuis des siècles. À Saint-Vincent-de-Connezac, un puits récemment restauré, se trouve dans une cabane. Celle-ci est réalisée en appareillage de petits moellons et recouverte par toiture à quatre pans recouverte de tuiles plates. D’autre part, sous le toit, on aperçoit une corniche dentelée. L’entrée dans la maisonnette se fait par une petite porte de bois. Le puits doit se trouver à l’intérieur et être muni d’une structure en bois ou en fer supportant la poulie à laquelle est relié le sceau.

La construction d’un puits est généralement assez simple. Mais tous les hameaux ne peuvent se permettre un tel luxe. En effet, outre les moyens techniques que cela entraîne, il est nécessaire de faire venir un sourcier et un puisatier pour choisir le bon endroit où creuser, ce qui demande des moyens financiers importants.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Cornet (2007). Le Périgord des maisons paysannes, RIS, BibTeX.

CAUE 47 (2000). Petit Patrimoine rural en Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


Partager cette visite