Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Douville > Prieuré de Pont-Saint-Mamet

Prieuré de Pont-Saint-Mamet

Du prieuré de Pont-Saint-Mamet à Douville, subsiste encore quelques éléments architecturaux : une grande salle en équerre composée de huit piliers dont l’épaisseur est de 53 centimètres sur 78.

La date de fondation est inconnue et semble avoir une appartenance tardive à l’abbaye de Chancelade, qui dépend elle-même de l’ordre des Augustins.

Le prieuré de Pont-Saint-Mamet, vendu sur saisie immobilière en 1810, est la propriété de Jean Lachapelle-la Reynie. Il est alors occupé par Pierre Lhermite le plus jeune qui exerce la profession de tailleur aubergiste.

Cet édifice est composé de sept pièces au rez-de-chaussée, deux chambres hautes avec un grenier par côté. La dite maison a trois portes d’entrée au midi et une au nord.

Le bâtiment a été détruit au début du XIXe siècle pour laisser place à la route.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Mélanie Laporte (2003). Les Édifices religieux du canton de Villamblard, RIS, BibTeX.


Partager cette visite