Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Pressignac-Vicq

Pressignac-Vicq

La commune de Pressignac-Vicq, aux paysages naturels et ruraux, se situe entre Bergerac et Lalinde. Ces 1076 hectares de variations de plaines et de forêts, sont traversés par le GR de pays entre Dordogne et Louyre.

Vicq est un important noyau de population à l’époque galllo-romaine, dès le Ier siècle, et se situe à proximité de la voie romaine traversant la Dordogne (Périgueux-Cahors).

Implanté à proximité du lieu-dit Place Saint-Front, Vicq est pour cette raison considéré comme une terre sainte en raison des pèlerinages nombreux dans la région. Dès le Moyen Âge, les pèlerinages sont en effet l’occasion de grands rassemblements de populations.

Un droit d’entrée au sanctuaire était sans doute demandé, car un texte ancien mentionne « Payar S. Fron ». Un immense cimetière se développe ainsi autour de Vicq car les habitants proches ou plus éloignés pouvaient se faire inhumer là, en « terre sainte » s’ils l’avaient demandé dans leur testament.

Nombreux sont les malades qui viennent dans l’espoir d’une guérison. Les malades atteints de la lèpre étaient isolés dans une maladrerie située aux Malets, au nord-est de la place Saint-Front. Un puits appelé le « puits des lépreux » et des restes de fondations sont les témoins de cette installation qui date de l’époque moderne. Le site a été oublié après les guerres de Religion.

Le patrimoine de la commune de Pressignac-Vicq, s’il est diversifié, a pour point fort une église romane à deux clochers fortifiés.


Commune

  • Nom des habitants : Pressignaco-Vicois, Pressignaco-Vicoises
  • Superficie : 1705 hectares
  • Population : 456 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Vicq dérive du latin vicus signifiant « village, groupe d’habitations ». Ce nom s’écrivait Vic au XVIIIe siècle. Pressignac a eu des orthographes variables au cours du temps, s’écrivant Prescinhac au XIIIe siècle, Pressinhacum en 1382, Presinghac en 1582. Ce nom dérive du gentilice Priscinius suivi du suffixe - acum et désigne un ancien domaine gallo-romain. En 1960, les communes de Pressignac et de Vicq fusionnent sous le nom de Pressignac-Vicq.


Informations pratiques

Mairie de Pressignac-Vicq

Tél. : 05.53.61.15.67 / Fax : 05.53.61.64.81

E-mail : mairie.pressignac.vicq@wanadoo.fr

Permanences du secrétariat de la mairie : du lundi au jeudi de 14h à 17h.

Office de Tourisme du Pays Lindois

Tél. : 05.53.61.08.55 / Fax : 05.53.61.00.64

E-mail : ot.lalinde@perigord.tm.fr

Site Internet : http://www.lalinde-perigord.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Fédération des aînés ruraux de la Dordogne (2001). Atlas du patrimoine d’hier et d’aujourd’hui en pays lindois, RIS, BibTeX.

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite