Accueil > Landes > Adour Chalosse > Poyartin

Poyartin

Au cœur de la riche région de la Chalosse, Poyartin connait une occupation ancienne de son territoire avant la réunion de trois paroisses pour former la commune.

En 1318, il existe trois paroisses et autant d’églises sur le sol de Poyartin : Saint-Germain, Saint-Sevret et Saint-Barthélemy. C’est leur réunion qui forme la commune de Poyartin le 7 février 1790. Trop délabrée, la chapelle Saint-Sevret est détruite en 1807. L’église Saint-Germain n’existe plus. Celle de Saint-Barthélemy est l’actuelle église paroissiale.

On trouve une autre mention de Poyartin le 25 juillet 1337. À cette date, les habitants de Poyartin reçoivent une lettre du roi d’Angleterre, Édouard III, qui leur demande de lui rester fidèles et de combattre l’ennemi, c’est-à-dire le roi de France.

Après la guerre de Cent Ans, Poyartin appartient à la baronnie de Clermont. Les guerres de Religion apportent de nouveaux combats dans la région. Seul le XVIIIe siècle se révèle calme. À la création de la commune, c’est le curé du village qui est proclamé maire de Poyartin.

Le XIXe siècle est marqué par des découvertes archéologiques. En effet, le lieu-dit Pouy-le-haut de Poyartin, un des points les plus élevés de la communauté de communes de Monfort-en-Chalosse, serait le site d’un camp romain. Des traces de cette présence sont trouvées sur la place du village : un sarcophage, une colonne, une mosaïque et des pièces.

Au XXe siècle, l’activité agricole laisse partiellement la place à des industries liées au bois et à la cimenterie. Ces activités nécessitent alors l’ouverture de quatre auberges qui peuvent accueillir les ouvriers ne vivant pas dans le village.

L’activité économique de Poyartin se concentre actuellement principalement autour de la culture du maïs et de l’élevage.


Commune

  • Nom des habitants : Poyartinois, Poyartinoises
  • Superficie : 1304 hectares
  • Population : 631 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Poyartin proviendrait de l’association du mot romain podium altum transformé par la langue aquitanique en pouy ou poy qui signifie « point haut élevé » et de « altinum artinum », qui signifie « point moins élevé ».


Informations pratiques

Mairie de Poyartin : 05.58.98.61.61

Office de tourisme de Montfort-en-Chalosse : 05.58.98.58.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XX siècle, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite