Accueil > Gironde > Langonnais > Portets

Portets

Portets est de tout temps un port, et son nom le dit bien. Installée dans un méandre de la Garonne, elle fait sa fortune du trafic fluvial mais sait garder aussi un charme bucolique avec ses cabanes de pêcheurs sur pilotis attendant la marée.

Les Romains, qui fondent leurs premières colonies dans la région des Graves et y introduisent la vigne au Ier siècle de notre ère, profitent d’une large boucle de la Garonne pour établir un premier port, alors nommé Portibus, sur le site.

Sous l’influence de la grande abbaye de La Sauve-Majeure, un village y est établi, et une paroisse est créée, placée sous le vocable de saint Vincent, reconnu comme le patron des vignerons. Pendant l’époque médiévale, lors du règne anglais en Aquitaine, la seigneurie est séparée en deux domaines, Portets en Comtau et Portet en Mathas, qui sont réunis au XVIIIe siècle, dans la baronnie de Gascq. En 1771, Antoine-Alexandre de Gascq est baron de Portets puis la seigneurie passe au dernier ministre des Affaires étrangères de Louis XVI, Valdeck de Lesart.

Au XVIIIe siècle, la Garonne grouille de bateaux et la ville sait en tirer partie. Trois ports coexistent : le vieux port appelé Port-Madame en hommage à l’épouse du baron de Portets, Antoine de Gascq ; le Port du Roy ; et un troisième situé sous la terrasse du château de Portets.

Au XIXe siècle, l’importante production vinicole favorise ces activités portuaires : les gabares chargent les barriques de vin de Graves qui sont acheminées jusqu’à Bordeaux. L’octroi est payé à la Tour du Roy, dite « du Baron de Gascq », située à proximité du château. Mais l’essor de nouveaux moyens de transport entraîne le déclin de l’activité portuaire.

La commune est spécialisée dans les techniques modernes de viticulture et d’œnologie. Elle a par ailleurs récemment aménagé son port en halte nautique destinée au tourisme fluvial. Aussi, son exceptionnel patrimoine, de châteaux notamment, lui est un atout majeur.

Galerie photo

église de Portets (33) Portets (33) Portets (33) Portets (33) Portets (33) Monument aux morts, Portets (33) Monument aux morts, Portets (33) Portets (33)

Commune

  • Code postal : 33334
  • Nom des habitants : Portésiens, Portésiennes
  • Superficie : 1548 hectares
  • Population : 2001 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du mot latin portibus, “ port ” ou “ ouverture ”.

    le lion anglais symbolise le duché de Guyenne, auquel appartient la seigneurie au Moyen Age. La tour de péage rappelle le passage des gabares sur la Garonne à Portet et le paiement de l’octroi. Quant au pied de vigne, il remémore l’activité viticole du village.


Informations pratiques

Mairie de Portets : 05.56.67.17.75

Syndicat d’initiative de Portets : 05.56.67.41.65


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.
Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite