Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Domme > Ancien couvent des Augustins de Domme > Porte secondaire du couvent des Augustins

Porte secondaire du couvent des Augustins

La porte du couvent des Augustins, à Domme, est un exemple de l’architecture de la Renaissance.

La porte, fermée par une grille en fer forgé, est surmontée d’un arc en accolade, qui joue le rôle d’un linteau. Il date vraisemblablement du XVe siècle, époque à laquelle a été construite la chapelle du couvent. Il est typique de l’art de la Renaissance.

L’arc propre à l’architecture de la Renaissance est l’arc en anse de panier ou l’arc en accolade, le second étant une variante du premier. Ce type d’arc remplace l’arc en tiers-point de l’époque gothique ; il sera remplacé par l’arc en plein cintre, qui fait son retour à la période classique.

Cette porte est une porte secondaire, l’accès au couvent s’effectuant par un portail plus monumental. Ce dernier accuse une influence de l’architecture antique avec son entablement dorique et son décor de triglyphes et de gouttes.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord : châteaux, manoirs, gentilhommières, chartreuses, maisons-fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite