Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Monpazier > Porte fortifiée de Monpazier, face à la rue Notre-Dame

Porte fortifiée de Monpazier, face à la rue Notre-Dame

Au XIIIe siècle, les tensions entre la France et l’Angleterre s’exacerbent. C’est dans ce contexte que les bastides du sud-ouest de la France sont bâties, ainsi celle de Monpazier, au sein de laquelle on peut encore admirer une porte fortifiée.

Monpazier fait l’objet d’un perpétuel conflit entre les rois de France et d’Angleterre. Les portes de la bastide sont donc un élément stratégique et militaire essentiel, preuve du besoin de sécurité que peuvent ressentir les villageois : nul n’y passe sans contrôle. En outre, ces portes marquent une limite entre l’intérieur et l’extérieur, la ville et la campagne.

La porte située en face de la rue Notre-Dame présente, dans sa partie inférieure, une travée voûtée en berceau brisé. Elle fait partie des trois portes sur six, percées dans les fortifications qui protègent la bastide de Monpazier au XIIIe siècle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Claudine Rolland (2003). Bastides et autres villes neuves du Moyen Âge, RIS, BibTeX.


Partager cette visite