Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Belvès > Porte du castrum de Belvès

Porte du castrum de Belvès

Le castrum est la partie la plus ancienne de Belvès. Sa construction remonte au XIe siècle. Il reste de la période d’édification du Castrum de nombreux vestiges, dont l’ancien donjon (la Tour de l’Auditeur), l’une des tours de défense (le Beffroi) ainsi qu’une porte fortifiée. Celle-ci constituait la seule entrée de la cité.

Belvès bénéficie d’une situation dominante sur la vallée de la Nauze, en bordure de la forêt de la Bessède et au-dessus de l’ancienne voie romaine venant de Cahors. Un castrum est fondé sur cette position stratégique vers 1095.

Afin d’en protéger l’entrée, il est percé d’une seule porte, au sud-ouest, précédée d’un pont-levis et du fossé. Elle est surveillée par deux tours de défense : à l’ouest la Tour de l’archevêque, au sud la tour du beffroi.

L’ancienne et unique porte du castrum médiéval était précédée par un pont-levé qui enjambait le fossé au-dessus des habitations troglodytiques.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Georges Rebière (1990). Belvès en Périgord. « La ville du pape », RIS, BibTeX.

, Site de l’Office de Tourisme du Canton de Belvès, RIS, BibTeX.

, Site de la Communauté de Communes Entre Nauze et Bessède, RIS, BibTeX.


Partager cette visite