Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Domme > Remparts de Domme > Porte des Tours

Porte des Tours

Cette porte fortifiée est le principal ouvrage défensif de la muraille. Il se situe à l’endroit le plus vulnérable de la cité.

Comme son nom l’indique, cette porte est flanquée de deux puissantes demi-tours à bossage, percées de meurtrières et contenant deux salles superposées.

La porte des Tours, qui fait office de châtelet, est encadrée de deux hautes et étroites échauguettes latérales. L’échauguette est la petite construction de pierre, visible de part et d’autre de la porte, servant à abriter la sentinelle guettant l’horizon.

Tout comme la porte Del Bos, la porte des Tours possédait à l’époque de sa construction une herse (grille d’entrée).

La porte, classée avec les remparts de Domme aux Monuments Historiques depuis 1943, a servi à emprisonner des Anglais, des Templiers ainsi que des Huguenots.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

J.M Martin (1988). Visiter Domme, RIS, BibTeX.

Hervé Brunaux (2005). Domme et son pays, RIS, BibTeX.

Guides Bleus (2007). Périgord Quercy, RIS, BibTeX.


Partager cette visite