Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Hôtel de ville de Sarlat > Porte de l’hôtel de ville de Sarlat-la-Canéda

Porte de l’hôtel de ville de Sarlat-la-Canéda

L’hôtel de ville de Sarlat conserve une belle porte qui reste le seul vestige de la construction de 1615 remplaçant l’ancienne maison communale du XIIIe siècle.

Cette ancienne porte d’entrée principale, située au nord du bâtiment, est flanquée de quatre colonnes doriques aux fûts cannelés, en grande partie recouverts de fleurs de lys et sur lesquels reposent des chapiteaux décorés d’oves et de fleurs.

L’ensemble est couronné par une frise aux métopes ornées de motifs géométriques au-dessus de laquelle se trouve un petit balcon.

Si la porte de l’hôtel de ville réalisée par Henri Bouyssou rappelle une certaine esthétique antique, l’entrée principale actuelle offre quant à elle un style beaucoup plus dépouillé, ainsi qu’une série d’arcades réalisées lors d’un remaniement du XVIIIe siècle.


Patrimoine

  • Créateurs : Henri Bouyssou
  • Propriétaire : Commune
  • Types > Éléments remarquables > Porte
  • Précisions sur la datation :

    Réalisation : XVIIe siècle


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Laurence Stefanon, Michel Henry-Claude, Pierre Spierckel (1994). Cité de Sarlat, RIS, BibTeX.

Préface de Jean Nouvel (2006). Sarlat ville d’art et d’histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite