Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Monpazier > Porte au sud de la rue Saint-Jacques

Porte au sud de la rue Saint-Jacques

Monpazier est une Bastide dont la naissance émane du Duc d’Aquitaine, roi d’Angleterre. En effet, au XIIIe siècle, les tensions entre la France et l’Angleterre s’exacerbent. C’est dans ce contexte que les bastides du sud-ouest de la France sont bâties. Le Périgord est d’ailleurs une zone frontière particulièrement incertaine.

Dès lors, Monpazier fait l’objet d’un conflit entre les rois de France et d’Angleterre. Les portes fortifiées sont donc un élément stratégique et militaire essentiel, preuve de la peur de l’insécurité que pouvaient ressentir les villageois, car nul n’y passait sans contrôle. La porte au sud de la rue Saint-Jacques présente, sur ses façades extérieure et intérieure, une baie en arc brisé.

Au XIIIe siècle, les fortifications de Monpazier sont percées de six portes, il n’en reste que trois aujourd’hui.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Claudine Rolland (2003). Bastides et autres villes neuves du Moyen Âge, RIS, BibTeX.


Partager cette visite