Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Eymet > Port d’Eymet

Port d’Eymet

Au XIXe siècle, la ville d’Eymet possède un port, situé au niveau de la place aux platanes. A partir du XVIIIe siècle, le Dropt est en effet autorisé à la navigation à partir d’Eymet, jusqu’à sa confluence avec la Garonne, par une ordonnance royale.

Ainsi, le trafic fluvial de marchandises est possible lorsque le niveau d’eau de cette rivière le permet. Lors de la descente vers la Garonne, on achemine des tonneaux de vin, des céréales, des viandes salées, des volailles et du gibier. La remontée des produits tels que le sel, les liqueurs, les vins étrangers, le coton ou le savon se fait, quant à elle, par halage.

Dès la fin du XIXe siècle, le train, plus pratique et plus économique pour le transport des marchandises, s’est substitué à la navigation fluviale.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association Au Fil du Temps (2006). Signalétique du Pays d’Eymet, rapport intermédiaire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite