Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Terrasson-Lavilledieu > Pont-Neuf de Terrasson-Lavilledieu

Pont-Neuf de Terrasson-Lavilledieu

Au XIXe siècle, la commune de Terrasson-Lavilledieu se dote d’un nouveau pont sur la Vézère, sous l’impulsion du maire Aimé Limoges et avec l’appui de Charles X.

Les travaux de construction du Pont-Neuf démarrent en 1830 et sont achevés en 1833. Il compte cinq arches en arc en plein cintre et ses piles sont renforcées par des contreforts circulaires.

Ce nouveau pont permet à la ville d’absorber les passages, les transports et toute l’activité économique. Il devient le second franchissement de la Vézère, soulageant le Pont-Vieux qui s’abîme et devient obsolète.

La construction de ce pont a en outre pour conséquence le développement de la rive droite de Terrasson-Lavilledieu, avec l’établissement de la ville basse. Il s’agit d’une agglomération de plaine qui croît davantage encore grâce avec l’arrivée du chemin de fer en 1860.

Grâce au Pont-Neuf, la ville basse de Terrasson-Lavilledieu devient au fil du temps la partie commerciale et industrielle de la ville.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Francis Berger (2002). Mémoires en images, RIS, BibTeX.


Partager cette visite