Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Ribérac > Pont de Ribérac

Pont de Ribérac

La commune de Ribérac se situe sur la rive gauche de la Dronne. On y accède en empruntant ce pont édifié au nord de la ville.

L’actuel pont de Ribérac n’existe que depuis le XVIIIe siècle. Il succède au pont du Chalard, du nom du prieuré bénédictin.

Ce premier pont est mentionné en 1496. Il joue un rôle important pour le village, mais aussi pour les villes avoisinantes qui en ont besoin pour assurer leurs échanges. Les moines perçoivent alors un droit de passage, source de revenus considérable.

Cependant, le pont est victime d’inondations successives et des guerres de Religion et ce n’est qu’en 1663 qu’il est rétabli. Une autre inondation au XVIIIe siècle engendre la destruction du pont de Chalard et de celui de Saint-Jouy.

La reconstruction d’un nouveau pont, en 1796, est réalisée grâce aux matériaux provenant de l’antique église.

En l’absence de pont, la traversée de la Dronne s’effectuait par un bac.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marc Chassaing (1951). Images de Ribérac et du Ribéracois, RIS, BibTeX.


Partager cette visite