Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Pont coudé de Brantôme

Pont coudé de Brantôme

Construit durant la première moitié du XVIe siècle sous la direction de Pierre de Mareuil, le pont coudé de Brantôme permet aux moines d’accéder à leurs jardins.

Certains jardins des bénédictins étant situés sur la rive gauche de la Dronne, ce pont est indispensable. Très endommagé par la crue de 1735, il est restauré entre 1736 et 1738.

La morphologie de ce pont « coudé » est longtemps demeurée énigmatique. Il est composé de dix arches dont trois sont en retour d’équerre. Celles-ci sont séparées par des piles à avant-becs triangulaires et glacis.

On peut toutefois expliquer sa structure étrange par la nécessité qu’il a de résister à deux courants opposés, deux bras de la rivière se rejoignant à cet endroit ; on le dote donc à l’époque de deux points de résistance afin de renforcer sa solidité.

Dès le 24 juillet 1912, la particularité du pont coudé de Brantôme le fait classer au titre des monuments historiques.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite