Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Payzac > Plaque à la mémoire de Jean-Pierre Timbaud à Payzac

Plaque à la mémoire de Jean-Pierre Timbaud à Payzac

Cette plaque de marbre rappelle qu’un des martyrs de la Résistance, Jean-Pierre Timbaud, est un enfant de Payzac.

Ce résistant de la première heure s’illustre par son courage alors qu’il est fusillé aux côtés de Guy Moquet par les Allemands le 22 octobre 1941.

Syndicaliste entré dans des groupuscules qui annonçaient la Résistance, Jean-Pierre Timbaud est fait prisonnier au camp de Chateaubriand en tant que communiste. Il fait parti des 27 otages fusillés en représailles d’un attentat contre le commandant des troupes d’occupation de la Loire-Inférieure.

Cette plaque, qui commémore un événement dont la portée s’est étendue à la nation, est apposée sur un des murs de la bibliothèque municipale.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Lucien Monjauvis (1971). Jean-Pierre Timbaud, RIS, BibTeX.

Michel Maureau (2004). Pont Lasveyras : un drame de la Résistance en Dordogne-Nord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite