Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Pinel-Hauterive

Pinel-Hauterive

Le site de Pinel-Hauterive s’élève sur les fondements de l’oppidum gallo-romain de « Garum ». Plusieurs découvertes témoignent des premières occupations du lieu. Au Roc, une demeure gallo-romaine est mise au jour. Des vases à parfum retrouvés dans des sépultures, au cimetière de Pinel, dateraient aussi de l’époque antique.

Dès le Moyen Âge, Pinel-Hauterive est placée sur une voie de navigation fluviale importante. On doit la forme actuelle de la petite ville à l’intendant Philippe Jimenoise, prieur du couvent des Augustins de Sainte-Livrade-sur-Lot, à la demande du comte Godefroy d’Agenais.

Au XIIIe siècle, la seigneurie appartient à la famille des Rovignan. Après la guerre de Cent Ans, elle passe entre les mains des Raffin qui y élèvent un château.

Une grande partie du village est édifiée entre le XVIIIe et le XIXe siècle, période à laquelle la navigation fluviale perd de son importance. En conséquence, l’ouverture du village sur le reste de la région s’amoindrit en même temps que le développement de son commerce.

Une des conséquences est peut-être la décroissance de la population dès le milieu du XIXe siècle et continue jusqu’au XXe siècle. En 1972, Saint-Pierre-de-Caubel est la troisième paroisse rattachée à la commune après la réunion des anciennes paroisses de Hauterive et de Pinel au XIXe siècle. Cette annexion vise le renforcement de la structure communale, alors en perte de vitesse.

Depuis 1982, le taux démographique remonte. Si Pinel-Hauterive reste une petite commune, les habitants peuvent facilement se rendre chaque jour dans des villes proches comme Saint-Livrade pour y travailler tout en jouissant d’un cadre de vie plus serein.


Commune

  • Superficie : 2177 hectares
  • Population : 522 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    le Lot

  • Origine du nom et description du blason :

    Au Moyen Âge « pinel » désigne une forêt de pin. Quant au patronyme « Hauterive » dérivé de « Autrive », il signifie « rive haute ». Le nom de Pinel-Hauterive replacerait donc le village dans son environnement géographique : sur les rives du Lot et entouré de forêts de pins.


Informations pratiques

Mairie de Pinel-Hauterive : 05.53.01.04.20

Office intercommunal de tourisme Lot et Tolzac : 05.53.41.87.44

Site de l’office intercommunal de tourisme Lot et Tolzac : http://www.clesdutourisme.com/clients/021otl/pinel.php

Email : info@ot-lot-tolzac.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Dr. Couyba (1898). Les Raffin d’Hauterive, d’après les registres paroissiaux de Pinel, RIS, BibTeX.

Albert Dauzat, Charles Rostaing (1978). Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Missandre

    Au XVIIe siècle, le comte Pierre de Missandre fait élever un château, sur les coteaux de Pinel-Hauterive, dans le Périgord du Haut-Agenais, au (...)

    Lot-et-Garonne - Pinel-Hauterive
  • Église Notre-Dame

    L’église Notre-Dame de Pinel-Hauterive est construite sur une avancée qui offre une large vue des environs. L’édifice que l’on connaît aujourd’hui (...)

    Lot-et-Garonne - Pinel-Hauterive
  • Église Saint-Pierre de Belvès

    L’église primitive Saint-Pierre de Belvès, également nommée Saint-Pierre des Bois, est élevée sur la commune de Pinel-Hauterive au lieu-dit (...)

    Lot-et-Garonne - Pinel-Hauterive
  • Église Sainte-Catherine

    L’église de Pinel-Hauterive est dédiée à sainte Catherine, martyre du IVe siècle. Sa construction remonte au XVIe siècle et prend alors place dans le (...)

    Lot-et-Garonne - Pinel-Hauterive
  • Moulin de Madonne

    Le moulin de Madonne, à Pinel-Hauterive, se situe sur le Tolzac. Selon le cadastre de 1838, il fait encore partie à cette époque de la commune de (...)

    Lot-et-Garonne - Pinel-Hauterive

Partager cette visite