Accueil > Gironde > Arcachonnais > Arès > Pignada Atlantis

Pignada Atlantis

Au début du XXe siècle, la maison de la Pignada Atlantis est un vivier où des personnalités des milieux scientifique et culturel échangent leurs idées.

La Pignada Atlantis voit le jour en 1927, avec la construction du premier terrain de camping arésien. Il est alors réservé aux membres d’une association parisienne, Atlantis, crée par Paul Le Cour. La personnalité de ce dernier, philosophe, auteur d’une dizaine d’ouvrages et conférencier à travers l’Europe, est aussi atypique que le lieu lui-même.

De nombreuses personnalités, scientifiques, écrivains, musiciens et autres artistes, séjournent à la Pignada Atlantis, favorisant une intense vie culturelle. Le futur académicien français René de Obaldia y écrit notamment ses premiers poèmes.

Cependant, toute activité cesse subitement en 1975, avec le décès de Suzanne Anjourand-Langlois, animatrice et femme de Jacques d’Arès, qui gère alors la Pignada Atlantis. La propriété devient alors exclusivement privée.

L’association Atlantis, dont l’objet est de réfléchir sur le monde, est toujours en activité, et fait paraître une revue trimestrielle constituée d’articles variés.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Max Baumann (1357). Villas et personnalités, RIS, BibTeX.


Partager cette visite