Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Queyssac > Pigeonnier du château du Mas

Pigeonnier du château du Mas

Au XVIIe siècle, les La Baume sont les seigneurs de Queyssac. Ils demeurent au château du Mas, qui possède sur ses terres un pigeonnier.

Marie de La Baume épouse en 1736 Jean-Louis d’Hautefort, qui vend la seigneurie aux Rochon de Wormeselle. Le cadastre napoléonien garde la mémoire de trois des propriétaires du pigeonnier : M. Martin, juge à Bergerac en 1833 ; M. Martin Jacques Jules en 1855 ; et Marie-Thérèse et Jeanne-Madeleine de Constantin, mineurs, en 1875.

Le pigeonnier est formé d’une tour circulaire, coiffée d’un toit en pente. Une ceinture de pierre nommée randière entoure le pigeonnier aux trois-quarts de sa hauteur. Elle sert à empêcher d’éventuels prédateurs de pénétrer dans la tour.

Posséder un pigeonnier est au Moyen Âge un privilège seigneurial. Par la suite, tout propriétaire suffisamment aisé pour posséder la superficie de terres nécessaire à l’envol et à la nourriture des oiseaux peut en construire un.


Patrimoine


Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

André Bord Pigeonniers du Périgord, aquarelles, RIS, BibTeX.


Partager cette visite