Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Florimont-Gaumier > Château de Péchembert ou Pech Imbert > Pigeonnier du château de Péchimbert

Pigeonnier du château de Péchimbert

On peut apercevoir encore aujourd’hui sur le domaine de Péchimbert un pigeonnier probablement réalisé à la fin du XVe ou début du XVIe siècle, lors de l’édification du château et de ses dépendances. C’est une construction typique du paysage périgourdin.

Jusqu’à la Révolution, posséder un pigeonnier est un signe de prestige et de richesse réservé aux grandes fermes ou comme ici aux terres de châtelains.

De forme circulaire, ce colombier est entièrement bâti dans le style local à l’aide de pierre sèche recouverte d’un toit de lauze.

Au niveau supérieur, où se situe la volière, est percée une ouverture près de laquelle se trouvent deux trous d’envol dont la petite taille empêche l’intrusion de gros oiseaux prédateurs dans la volière.

L’étage inférieur, auquel on accède par une petite porte, est le plus souvent utilisé comme lieu de remise du matériel agricole.

On remarque sur le pigeonnier de Péchimbert les armes de la famille Rampoux, premiers propriétaires du domaine. Blason que l’on retrouve à différents endroits, comme sur des linteaux, ou sur certaines cheminées et fenêtres.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Annick Stein (1991). La maison dans sa région, Périgord-Quercy, RIS, BibTeX.

Gilles Delluc, Jacques Lagrange, Bernard Pierret (1967). Le Périgord Noir, RIS, BibTeX.


Partager cette visite