Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Quinsac > Pigeonnier de Quinsac

Pigeonnier de Quinsac

Il est possible d’observer à Quinsac un ancien pigeonnier qui rappelle les modes de vie ruraux d’autrefois.

Les pigeons sont traditionnellement élevés pour leurs excréments. Ils constituent en effet un excellent engrais appelé la colombine.

Les pigeonniers sont des petits édifices dont les intérieurs sont tapissés de niches (les boulins) permettant de loger les couples de volatiles. Introduits en France durant l’occupation romaine, ils sont considérés comme un privilège exclusivement réservé à la noblesse – et ce jusqu’à la Révolution.

Les plus grands pigeonniers peuvent contenir jusqu’à près de 4000 pigeons. Généralement réalisés dans un style architectural typiquement périgourdin, ils présentent soit un plan cylindrique soit un plan carré – comme c’est le cas du pigeonnier de Quinsac.

Contribuant à la richesse du patrimoine du Périgord, les pigeonniers font de plus en plus souvent l’objet de restauration et de conservation.


Patrimoine


Informations pratiques

Le pigeonnier ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dominique Audrerie (sous la direction de) (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.

, Site de la Communauté de Communes du Pays de Champagnac en Périgord, RIS, BibTeX.

Jean Cornet (2007). Le Périgord des maisons paysannes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite