Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Germain-des-Prés > Pigeonnier de la Moranchie

Pigeonnier de la Moranchie

Le hameau de la Moranchie abrite un pigeonnier remontant au XVIIe siècle, lorsque gentilshommes, bourgeois et marchands disposent d’hôtels particuliers, manoirs ou châteaux dans le bourg et la campagne de Saint-Germain-des-Prés.

Au XVIe siècle, la Moranchie appartient à la famille des Lestrade de La Cousse puis à cinq générations Saint-Vincent jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Selon les coutumes féodales, il faut être seigneur d’un fief et exploitant d’un domaine pour avoir droit de colombier.

Les pigeonniers « sur pied » ou indépendants des autres constructions, comme celui-ci, de plan carré reposant sur quatre colonnes, sont l’apanage des grands fiefs.

Les pigeonniers sur colonnes, privilèges des seigneurs qui ont droit de justice, sont encore conservés au nombre d’une trentaine en Périgord.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

A. Boed (2004). Pigeonniers du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite