Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Pierre de Bourdeille dit « Brantôme »

Pierre de Bourdeille dit « Brantôme »

Pierre de Bourdeille, favori du roi Henri II, est choisi pour devenir abbé de Brantôme en 1558. Il laisse des écrits qui sont devenus des sources essentielles pour la période.

L’histoire de la ville de Brantôme se confond pendant longtemps avec celle de son abbaye bénédictine, érigée par Charlemagne en 869. Le concordat de 1516 met en place le système de la commende. En effet, un favori du pouvoir royal est choisi pour prendre la charge d’abbé. Pour la paroisse, c’est Pierre de Bourdeille qui est choisi.

Né en Périgord au début du XVIe siècle, son influence est si grande sur la cité qu’on le surnomme très vite « Brantôme ». Il appartient à une grande famille de conteurs, ce qui lui permet de passer ses jeunes années à la cour de la sœur de François Ier, Marguerite de Valois, reine de Navarre. À la mort de cette dernière, il entame des études à Paris avant de les achever à Poitiers.

En 1558, c’est grâce aux services militaires rendus par son frère Jean à Henri II que Pierre se voit confier la fonction d’abbé de Brantôme. Il touche alors les revenus de sa charge, mais n’entre pas dans les ordres et se rend en Italie, puis en Espagne, afin de faire honneur à son tempérament guerroyeur.

Les nombreuses connaissances qu’il rapporte de ces voyages le conduisent à la rédaction de nombreuses chroniques, dont la plus célèbre est sans doute La Vie des dames galantes . Par ailleurs, il dédie plusieurs ouvrages à Catherine de Médicis, à laquelle il est fortement attaché depuis un voyage entrepris en 1576 en Poitou.

En 1584, un grave accident de cheval le contraint à demeure à Brantôme où il complète son œuvre d’écrivain et d’historien.

Sa présence dans la commune enrichit considérablement son patrimoine architectural, puisque c’est lui qui demande la construction du château de Richemont, dans la chapelle duquel il est inhumé après sa mort, le 5 juillet 1614. Tous les deux ans, un colloque lui est consacré à Brantôme, ce qui confère à la cité une certaine importance littéraire.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

A. de Siorac Le Chroniqueur du Périgord et du Limousin, RIS, BibTeX.

Abbé Audierne Guide monumental du Périgord illustré — Les grandes figures du Périgord, RIS, BibTeX.

J. -M. Dousseau Pierre de Bourdeilles, RIS, BibTeX.


Partager cette visite