Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Piégut-Pluviers

Piégut-Pluviers

La commune de Piégut-Pluviers s’appelle uniquement Pluviers jusqu’en 1862. Située en Périgord vert granitique, elle en présente le paysage typique grâce à son environnement constitué de bois et d’étangs.

Le site de Piégut-Pluviers est occupé dès l’époque préhistorique, comme l’attestent les découvertes des buttes du Calège, de Puygaud et de Maine-du-Bos.

Puis, à l’époque gallo-romaine, le lieu est connu sous le nom de Podium Acutum. De cette époque, la commune conserve quelques vestiges comme la voie romaine et une forge.

Un château du XIIe et XIIIe siècle fut détruit en 1199 par les troupes de Richard Cœur de Lion ; il reste aujourd’hui le donjon appelé Tour de Piégut.

L’économie de la commune repose aujourd’hui sur le tourisme, les industries agro-alimentaires, et des commerces diversifiés.

Piégut-Pluviers propose de nombreuses activités grâce à ses associations culturelles et sportives.


Commune

  • Nom des habitants : Piégutains, Piégutaines
  • Superficie : 1811 hectares
  • Population : 1313 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune se compose de Piégut et de Pluviers. Piégut combine deux mots occitan, puy qui désigne « un lieu élevé » et agut qui signifie « aigu ». Pluviers provient certainement du nom Pluviès qui désigne « un oiseau ».


Informations pratiques

Mairie de Piégut-Pluviers : 05.53.56.40.22

Office de tourisme du Périgord Vert granitique, 1 place de l’église, 24360 Piégut-Pluviers : 05.53.60.74.75

http://www.perigordverttourisme.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Pierre-Henry Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Bussière-Badil, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite