Accueil > Gironde > Arcachonnais > Lège-Cap-Ferret > Phare du Cap-Ferret

Phare du Cap-Ferret

Du haut de ses 258 marches, le phare du Cap-Ferret offre une vue imprenable sur les merveilles du bassin d’Arcachon.

Achevé en 1840, le premier phare du Cap-Ferret tombe sous les bombardements allemands lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le nouvel édifice, bâti à la pointe de la presqu’île en 1949, culmine à près de 60 mètres. Dès le coucher du soleil, son feu automatique à éclats rouges, visible à une cinquantaine de kilomètres à la ronde, brille toutes les cinq secondes. Une seconde lumière fixe et blanche offre aux navigateurs une zone éclairée dans laquelle ils peuvent circuler en toute sécurité en attendant le lever du jour. Sa porte d’entrée est surmontée de trois symboles marins, la sirène, l’étoile et le bateau.

L’Office du tourisme de Lège-Cap-Ferret organise toute l’année des visites du phare. Des expositions temporaires viennent aussi animer le quotidien de l’édifice.

Galerie photo

Phare du Cap-Ferret Phare du Cap-Ferret Phare du Cap-Ferret Sémaphore et phare du Cap-Ferret

Patrimoine


Informations pratiques

T


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marie Kabouche (2000). Patrimoine industriel de la Gironde, RIS, BibTeX.


Partager cette visite