Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Pezuls

Pezuls

Commune du canton de Sainte-Alvère, Pezuls est un petit village au milieu des collines sur les bords de la Rèze, affluent de la Dordogne.

Pezuls se situe sur l’itinéraire de la voie romaine allant de Bordeaux à Brive. Son occupation gallo-romaine est très probable, notamment du fait de la présence d’un terrain jouxtant l’église et s’appelant « La Caminade », du gaulois Caminum , qui veut dire « chemin ».

En 1283, on signale que les religieux de l’abbaye de Paunat y viennent régulièrement. Il semble même que l’église actuelle soit en fait la chapelle qui leur est alors réservée, l’église paroissiale étant au nord-ouest du village, vers Fontrémolasse. Il ne reste en outre aucune trace de cette dernière.

Au XIXe siècle, Pezuls devient un lieu de passage, notamment vers la station de chemin de fer de Trémolat, ce qui entraîne de légers changements dans le bourg.

L’attaque des vignes par le phylloxera, de 1877 à 1883, marque un important exode rural et la Première Guerre mondiale achève de faire baisser considérablement la population du village.

Aujourd’hui, Pezuls conserve de nombreux éléments de petit patrimoine à découvrir lors de randonnées proposées par la commune.


Commune

  • Nom des habitants : Pezulois, Pezuloises
  • Superficie : 1038 hectares
  • Population : 137 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Ruisseau, la Rèze, la Louyre

  • Origine du nom et description du blason :

    La première mention du nom du village est Pesulium en 1283. On hésite entre une origine gallo-romaine du nom, Petilius dérivé de Petuis , et une origine latine, Puteus , voulant dire « puits ». Cette dernière serait justifiée par la présence de la fontaine Sainte-Anne. Ensuite plusieurs orthographes se succéderont : Pezuhl, Castrum de Pezuli. Au XVIIe siècle, la paroisse est appelée Pezeul, puis Pezul, voire Pézul fin XIXe siècle pour finalement s’écrire Pezuls depuis le début du XXe siècle.

    Le blason représente les trois roses de la famille de Beaufort de Limeuil, dont dépendait l’ancien repaire noble du Puy de Rège, et le cerf qui court évoquant la famille Duchassaing de Fonbressin, qui acquiert le château au XVIIIe siècle après un échange avec les Lostanges.


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.63.99.95

Site de l’Amicale Pezuloise d’Animations et de Loisirs (APAL) :

http://www.pezuls.com

Tél. office de tourisme du Pays Lindois : 05.53.61.08.55


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christine Chevallier (1991). Sainte-Alvère en Périgord, la seigneurie, le village, RIS, BibTeX.

Paunat autour de son abbaye, RIS, BibTeX.

(1999). Pacte territorial pour l’emploi, Pays du Périgord noir, Inventaire du petit patrimoine, RIS, BibTeX.

Francis Castillon (1991)., RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite