Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Peyrelongue-Abos

Peyrelongue-Abos

L’histoire de la commune de Peyrelongue-Abos, située sur les deux rives du Lèes, remonte au moins au XIe siècle.

À cette époque, on signale un hôpital sur les lieux, aujourd’hui disparu, mais qui dépend, comme les deux villages, de la commanderie de l’ordre de Caubin et de Morlaàs. La seigneurie de Peyrelongue, dans un ensemble fortifié de type castet, est signalée dès les XIe et XIIe siècles. À Abos, on recense également un seigneur, précédé d’un abbé laïc. Au Moyen Âge, les deux villages comptent une quinzaine de foyers chacun. Au fil des siècles, ils se trouvent tour à tour regroupés sous la même seigneurie puis séparés, jusqu’à leur réunion administrative au XIXe siècle.

Terre riche du Vic-Bilh où coule le Lèes, le terroir de Peyrelongue-Abos a très tôt développé l’agriculture, l’élevage de la vache béarnaise et la viticulture.


Commune

  • Nom des habitants : Peyrelongois, Peyrelongoises, Abosiens, Abosiennes
  • Superficie : 866 hectares
  • Population : 120 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lèes

  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Peyrelongue vient du gascon et indique une pierre ( pèira ) longue ( longa ). La commune est réunie au XIXe siècle à Abos, qui semble provenir d’un nom latin Avus accolé à un suffixe aquitain - ossum .


Informations pratiques

Mairie de Peyrelongue-Abos : 05.59.68.50.92

Office de tourisme de Lembeye : 05.59.68.28.78

http://www.tourisme-vicbilh.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite