Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Montignac > Chapelle Saint-Jean-l’Évangéliste > Peintures murales du prieuré de Montignac

Peintures murales du prieuré de Montignac

Les peintures murales de l’ancien prieuré de Montignac sont découvertes en 1984, à la suite d’une restauration. Parcellaires, elles occupent le mur sud de la nef.

La scène parvenue jusqu’à nous représente une Adoration des Mages. Le Christ y est représenté comme un enfant blond, nimbé, et la Vierge, assise, est également nimbée, d’une grande auréole jaune. Le fond était probablement occupé par des architectures, dont il reste des murs crénelés. De même, il ne reste des rois mages, que la main d’un des trois hommes, présentant une pièce d’orfèvrerie.

Le fond est clair, et les couleurs restantes sont des tons d’ocre et de brun, ainsi que du jaune. Les formes sont cernées de noir. Le visage de la Vierge, de trois quarts, comporte de grands yeux en amande.

Ces peintures datent probablement des premières décennies du XIIIe siècle.

La chapelle Saint-Jean, appelée aussi prieuré Saint-Georges, classée aux Monuments historiques en 1966, est aujourd’hui désaffectée. Les peintures murales, connues depuis 1984, ont des caractéristiques stylistiques proches de la collégiale de Saint-Emilion ou de l’église de Lugaut.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michelle Gaborit (2002). Des histoires et des couleurs, peintures murales médiévales en Aquitaine, XIIIe et XIVe siècles, RIS, BibTeX.


Partager cette visite