Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Chancelade > Église abbatiale de Chancelade > Peintures murales du mur sud du chevet de l’église abbatiale de (...)

Peintures murales du mur sud du chevet de l’église abbatiale de Chancelade

L’église abbatiale de Chancelade présente des peintures murales sur le mur sud du chevet. Elles illustrent, dans un style pré-Renaissance, des saints ou personnages d’Église.

Le mur sud du chevet de l’église abbatiale de Chancelade contient des peintures murales datant du XIVe siècle. Une certaine raideur dans les attitudes des personnages tend à prouver que ces peintures datent du début de ce siècle. Elles sont inscrites dans des formes évoquant deux arcs en plein cintre, sûrement présents lors de la réalisation des peintures.

Dans l’arc trilobé situé le plus à l’ouest, saint Christophe est représenté en train de porter sur ses épaules le Christ enfant. Le saint, peint sur un fond vert, est de taille beaucoup plus importante que le Christ et sa gestuelle paraît raide et statique. De la main gauche, il tient le pied gauche de l’enfant qui tient le monde qu’il bénit. De la droite, il prend appui sur un bâton. Par ailleurs, la bordure qui donne la forme d’arc est décorée de triangles contenant des feuillages.

Le second arc nous présente un homme inscrit sous un arc polylobé. Des peintures végétales entourent le personnage qui est installé sur un promontoire composé de carreaux contenant des plantes à quatre feuilles. Il s’agit sûrement d’un homme d’Église, car il porte une mitre, des gants, une chasuble et un bâton surmonté d’une croix. En outre, il est nimbé tel un saint. Le style est typique du début du XIVe siècle. Les cheveux sont bouclés, les yeux en amande et les habits ont des plis amples qui retombent en formes enroulées.

Ces peintures du chevet de l’église abbatiale de Chancelade sont restaurées par l’atelier de Jean Malesset en 1968.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michelle Gaborit (2002). Des hystoires et des couleurs, peintures médiévales en Aquitaine, RIS, BibTeX.


Partager cette visite