Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Chancelade > Église abbatiale de Chancelade > Peintures murales du mur nord de la nef de l’église abbatiale de (...)

Peintures murales du mur nord de la nef de l’église abbatiale de Chancelade

Les peintures murales du mur nord de la nef de l’église abbatiale de Chancelade révèlent des personnages auxquels le peintre a apposé de nombreux détails.

L’église abbatiale de Chancelade, qui se situe à quelques kilomètres de Périgueux, possède de nombreuses peintures murales. On peut notamment en découvrir les vestiges sur le mur nord de la nef. Elles se trouvent en face des peintures du mur sud, sur la troisième travée. Leurs similitudes stylistiques laissent à penser qu’elles sont réalisées par le même atelier, au début du XIIIe siècle.

Trois arcs retombant sur des colonnettes s’ouvrent sous quatre édifices figurant une ville. Dans l’iconographie de l’époque romane, cette construction figure une scène se déroulant à l’intérieur d’un bâtiment. On voit un seul personnage, placé sous l’arc trilobé du milieu. Ses vêtements ont été effacés au fil du temps. Sa main droite repose sur un long bâton, il regarde droit devant lui et porte un couvre-chef en forme d’entonnoir nimbé de rouge. Ce nimbe est cerclé de deux traits noir et blanc. Il pourrait s’agir d’un pèlerin, mais le nimbe rend cette interprétation incertaine.

Des deux personnages des arcs de droite et de gauche, un semble s’appuyer sur un bâton. Cette scène pourrait figurer la rencontre du Christ et des pèlerins d’Emmaüs. Le peintre a apporté un soin particulier aux détails. En effet, la bouche est peinte en rouge, les cheveux et la barbe sont figurés trait par trait. Mais certains détails, comme les boucles de cheveux et sa barbe, préfigurent le style gothique à venir.

On peut rapprocher le style des peintures murales de l’église abbatiale de Chancelade à celui des enluminures de l’époque de saint Louis. En effet, le type de chapeau sur le personnage central est souvent représenté dans les manuscrits entre 1230 et 1240.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michelle Gaborit (2002). Des hystoires et des couleurs, peintures médiévales en Aquitaine, RIS, BibTeX.


Partager cette visite