Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Palais de justice de Sarlat-la-Canéda

Palais de justice de Sarlat-la-Canéda

Dominant la place de la Grande Rigaudie, le palais de justice de Sarlat est une construction monumentale néo-classique édifiée en 1866.

La place de la Grande Rigaudie, aux abords de la cité médiévale, est aménagée au XIXe siècle pour la construction du palais de justice. Le jardin public du Plantier est réduit à cet effet.

L’architecte Auguste Dubet souhaite que la composition et le décor de l’édifice représentent l’ordre et l’harmonie, symboles de la justice. Imposant par sa surface et son élévation, le palais s’organise autour de la salle des pas perdus en deux corps de bâtiments distincts.

En haut du perron central se trouve une porte monumentale, surmontée d’un fronton. Chaque baie de l’édifice est disposée symétriquement et décorée d’un chambranle mouluré.

Le palais de justice de Sarlat est comparable dans son style aux palais de justice de Périgueux et de Bergerac. Ils représentent très bien l’architecture monumentale néo-classique tardive typique du Second Empire.


Patrimoine


Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite