Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Orriule

Orriule

Particulièrement vallonné, le territoire d’Orriule est ponctué de mottes et de turons. Cela montre que ce lieu est très tôt repéré, certainement en raison de son emplacement stratégique dans la vallée du gave d’Oloron.

Le village d’Orriule s’établit au Moyen Âge dans le creux des vallons, c’est pourquoi l’habitat composé de fermes et de maisons typiquement béarnaises est très dispersé. À cette époque, on recense déjà une trentaine de foyers, dont ceux du caperaa, le curé, et du domenger, le seigneur.

Orriule appartient alors au bailliage de Navarrenx. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le seigneur de Beuste d’Orriule siège aux États de Béarn. De plus, la seigneurie dépend du marquisat de Gassion.

Dès sa constitution, Orriule se consacre à l’agriculture sur ses terres fertiles, irriguées par le gave. Le village profite aussi de la richesse de son sol d’où l’on extrait de l’argile et la pierre dite « calcaire de Lasseube ». Le bourg est ainsi réputé pour son artisanat important composé essentiellement de potiers, de carriers et de tailleurs de pierre.

De nos jours, le village d’Orriule perpétue ses activités liées à l’agriculture, la taille de pierre et la poterie.


Commune

  • Superficie : 636 hectares
  • Population : 131 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Arriougrand, l’arriou Tort

  • Origine du nom et description du blason :

    Citée pour la première fois sous la forme Oriure, la commune est ensuite recensée sous les noms Orriula (1544), Orriola (1618) et Orrieula (fin XVIIIe siècle). L’origine du nom est probablement basque, venant de orre (« genévrier ») et ola (« cabane »), et indiquant « la cabane dans les genévriers ».


Informations pratiques

Mairie d’Orriule : 05.59.38.08.62

Office de tourisme de Sauveterre-de-Béarn : 05.59.38.32.86 ou 05.59.38.58.65

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=41


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite