Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Beynac-et-Cazenac > O’Galop

O’Galop

Peintre aquarelliste et dessinateur publicitaire du XXe siècle, Marius Rossillon dit O’Galop s’est installé après sa carrière parisienne dans le bourg de Beynac.

Né en 1867 à Lyon, Marius Rossillon commence à suivre des cours à l’école des Beaux-Arts en 1890. Cinq ans plus tard, il quitte sa ville natale pour s’installer à Paris, dans le quartier des artistes de Montmartre.

Passionné par la caricature et l’art de l’affiche, il se rend célèbre en 1898 avec la création du personnage du « Bibendum » pour la société de pneus Michelin. Il devient ainsi l’affichiste attitré de Michelin jusqu’en 1910. Il réalise également, tout au long de sa carrière, de nombreuses réclames pour d’autres grandes marques telles que Ricqlès, Waterman ou Lustucru. O’Galop travaille aussi en qualité de caricaturiste dans plusieurs revues humoristiques, dont Le Rire où son frère est rédacteur en chef. Entre 1912 et 1932, la production Pathé Baby diffuse plusieurs dessins animés qu’il a réalisés.

Après son mariage, il achète, selon les conseils de son ami Marcellin Pissaro, une maison à Beynac et se met à peindre des aquarelles. Il s’y installe complètement après sa carrière parisienne. Puis En 1942, il se retire à la maison de retraite de Carsac-Aillac où il décède en 1946.

Dans le bourg de Beynac, la maison où le dessinateur s’était installé porte encore aujourd’hui une enseigne indiquant « Monsieur Marius Rossillon dit O’Galop ».


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Couffinhal (2003). Beynac en Périgord, un village, un castel, un fleuve, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (2003). Dictionnaire biographique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite