Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Neuvic

Neuvic

Tout au long de son histoire, la commune de Neuvic connait un important développement dans les domaines aussi bien religieux, qu’administratif, agricole ou industriel.

La position de la commune, entre l’Isle et le Vern, est propice à une installation humaine précoce. D’ailleurs, un gisement de l’époque néolithique est découvert au lieu-dit Linceul. De plus, des vestiges gallo-romains retrouvés à Puy-de-Pont témoignent de l’histoire antique du site.

Le village atteint une certaine importance à la fin du XIe siècle. Signe de cet essor, la paroisse, alors nommée "Sanctus Pétri de Novo Vic", est élevée en archiprêtré. Cela signifie que le curé obtient un titre de prééminence au sein du diocèse dont dépend le village.

Neuvic est alors un fief des Talleyrand, comme c’est le cas pour de nombreux autres villages du Périgord. Cette famille construit la première forteresse de la commune, afin de défendre l’Isle. À la suite d’un échange de terres, le village passe aux mains des Fayolles au XVIe siècle. Ceux-ci édifient alors le château que l’on peut voir actuellement, légèrement en aval de l’ancienne demeure seigneuriale détruite. Après les Fayolles, la seigneurie passe aux Mellet, puis, à la Révolution, Neuvic devient un chef-lieu de canton du département de la Dordogne.

La commune tire ses principaux revenus de la production agricole basée sur l’exploitation forestière, l’élevage et la production d’huile de noix, notamment grâce aux moulins à eau installés le long du Vern. Cependant, Neuvic est surtout réputée pour son industrie de la chaussure.

Depuis la seconde moitié du XXe siècle, la commune de Neuvic poursuit son développement, notamment grâce à la qualité de ses infrastructures routières et ferroviaires et l’explosion du tourisme vert.


Commune

  • Nom des habitants : Neuvicois, Neuvicoises
  • Superficie : 2582 hectares
  • Population : 3315 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Isle

  • Origine du nom et description du blason :

    En 1090 est mentionné « Novicensis » qui vient du latin novus , « neuf ou nouveau », et de vicus , « quartier d’une ville », qui donne « Nouvic » en 1203, puis « Neuf-Vic » en 1760.


Informations pratiques

Mairie de Neuvic : 05.53.82.81.80

Office de tourisme de Neuvic : 05.53.81.52.11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Conseil général de la Dordogne, RIS, BibTeX.

Collectif “Histoire de Neuvic”, RIS, BibTeX.

Collectif “Pays de Neuvic”, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

François Arbellot (1994). Origine des noms de lieux en Limousin et Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite