Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Neuffons

Neuffons

Établie sur le cours du Dropt, la commune de Neuffons se caractérise par l’absence de bourg, qui induit un habitat très dispersé. Elle est essentiellement agricole.

Des outils préhistoriques de type aurignacien retrouvés non loin de l’embouchure du ruisseau de Coutures dans le Dropt témoignent d’une occupation préhistorique.

La tradition veut que saint Martin, évêque de Tours, évangélise la région et qu’une chapelle ainsi qu’un ermitage s’implantent sur les hauteurs dominant la vallée ; la paroisse qui englobe alors les espaces de Mesterrieux et Landerrouet s’appelle Saint-Martin-de-Torignas ou Tourignac.

Il semble qu’au Moyen Âge s’élève une motte féodale non loin de l’église actuelle. Le nom de Saint-Martin-de-Neuffons apparaît au XIIe siècle au moment de la construction de l’église primitive. L’abbaye de Saint-Ferme possède un prieuré à Neuffons. Établi dans la vallée du Dropt, il gère les biens nobles de la paroisse.

Au XVe siècle, sur la rivière, les bénédictins de La Réole font édifier un moulin qui doit redevance au prieur de Neuffons. Un moulin à huile appartenant à l’abbaye de Saint-Ferme tourne sur le ruisseau de Coutures.

La période révolutionnaire est troublée par la destruction de l’église primitive sur les ordres de Lakanal. Les biens du prieuré sont vendus à des particuliers à la même époque. L’église est reconstruite au début du XIXe siècle.

La fin du siècle est marquée par la construction du chemin de fer, qui apporte un certain regain d’activité économique : le principe du passage ayant été voté par la municipalité en 1883, le premier train s’arrête à la halte de Neuffons en 1899.

Tout au long de son histoire, la commune est vouée à la polyculture et ne compte que très peu d’artisans. Le moulin sur le Dropt arrête de fonctionner en 1974. À la fin du XXe siècle, un seul commerçant est encore établi dans la commune, un épicier qui cesse son activité dans les années 1980.

L’agriculture moderne, sur laquelle repose aujourd’hui l’économie locale, se caractérise par la monoculture du maïs dans la vallée du Dropt. Les plantations de tabac subsistent et la pruniculture ainsi que la viticulture sont pratiquées sur les hauteurs.


Commune

  • Code postal : 33304
  • Nom des habitants : Neuffonais, Neuffonaises
  • Superficie : 467 hectares
  • Population : 163 habitants (2008)
  • Cours d'eau :

    le Dropt

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient vraisemblablement du latin novus fondus , « terre nouvellement défrichée ».


Informations pratiques

Mairie de Neuffons : 05.56.71.32.23

Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers : 05.56.61.82.73


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1972-2001). Bulletin archéologique et historique du Monségurais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite