Accueil > Landes > Adour Chalosse > Nerbis

Nerbis

La position exceptionnelle de Nerbis offre un panorama sur la chaîne des Pyrénées, la vallée de l’Adour et la forêt des Landes.

Occupée dès la Préhistoire comme l’atteste la caverne préhistorique du lieu-dit Grotte des Fées, Nerbis est ensuite un camp romain.

Mentionnée pour la première fois au XIe siècle, Nerbis est alors un prieuré de l’abbaye Saint-Sever. Durant huit siècles et jusqu’à sa disparition, le prieuré demeure soumis à l’autorité de l’abbaye. Les abbés prélèvent d’importantes dîmes de vin et de grain sur la population de Nerbis. Cette pratique ne prend fin qu’au XVIIe siècle sur décision du roi. Aujourd’hui, seule l’église Saint-Pierre subsiste du prieuré.

Petit village isolé, Nerbis devient au Moyen Âge un refuge pour les cagots de la région. Exclus de la société pour des raisons assez floues, les cagots sont présents dans toute l’Europe mais particulièrement concentrés de part et d’autre des Pyrénées. Ils s’implantent donc fréquemment dans des communes dont l’habitat dispersé les préserve de contacts trop fréquents avec le reste de la pouplation, comme c’est le cas à Nerbis.

Jusqu’à la crise du phylloxéra qui ravage les vignes dans la seconde moitié du XIXe siècle, Nerbis produit un vin de grande renommée.

La viticulture est encore pratiquée, mais dans des proportions bien moindres, les cultures étant désormais très diversifiées.


Commune

  • Nom des habitants : Nerbisiens, Nerbisiennes
  • Superficie : 415 hectares
  • Population : 251 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Nerbis tient probablement son nom de l’empereur romain Nervius.


Informations pratiques

Mairie de Nerbis : 05.58.97.77.00

Office de Tourisme du canton de Mugron : 05.58.97.99.40


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Clés de voûtes de l’église Saint-Pierre

    Les voûtes d’ogives qui couvrent la nef et le bas-côté de l’église Saint-Pierre de Nerbis sont ornées de trente-cinq clés de voûte qui sont toutes (...)

    Landes - Nerbis
  • Église Saint-Pierre

    L’église Saint-Pierre est l’unique vestige du prieuré de Nerbis, dépendant de l’abbaye Saint-Sever.
    L’ église prieurale est construite au XIe siècle en (...)

    Landes - Nerbis
  • Tour-clocher de l’église Saint-Pierre

    A cause des conflits qui ravagent la région au XIVe siècle, l’église Saint-Pierre de Nerbis est fortifiée et se voit adjoindre une imposante tour (...)

    Landes - Nerbis
  • Vestiges du rempart du camp de Nerbis

    Le site de Nerbis est occupé par les Romains qui renforcent une enceinte néolithique pour en faire un camp fortifié.
    À vocation défensive, le camp (...)

    Landes - Nerbis
  • Voûtes d’ogives de l’église Saint-Pierre

    La nef et le bas-côté de l’église romane Saint-Pierre de Nerbis sont voûtés d’ogives typiquement gothiques.
    La voûte gothique révolutionne (...)

    Landes - Nerbis

Partager cette visite