Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Négrondes

Négrondes

Même si la commune de Négrondes subit les différents conflits qui troublent la région Aquitaine, elle se développe de façon régulière. Elle vit aujourd’hui des savoir-faire liés à son terroir, entre l’élevage et l’exploitation de son environnement naturel.

L’occupation du territoire de Négrondes remonte à l’époque gallo-romaine. En effet, la ville se situe à cette époque sur la voie romaine qui mène de Périgueux à Limoges. Cependant, la commune ne commence vraiment à se développer qu’au Moyen Âge. Il ne reste pourtant que très peu de témoins de cette époque, si ce n’est le portail qui mène au cimetière. Il s’agit en fait de la seule partie encore debout d’une chapelle du XIe siècle ou du XIIe siècle.

Plus tard, la guerre de Cent Ans crée un climat d’insécurité dans le Périgord. Les troupes anglaises et françaises s’affrontent et les paysans en subissent les retombées. À Négrondes comme ailleurs, il faut trouver des solutions pour se protéger. La maison forte, qui devient plus tard le château de Lâge, est bâtie à cette époque. Malgré ces troubles, la commune reste un point de passage sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Près d’un siècle après la cessation des combats, les guerres de Religion éclatent. Celles-ci sont suivies de la révolte des croquants qui est due à l’appauvrissement des paysans et à l’imposition de nouvelles taxes. Les habitants de Négrondes, comme les autres, sont victimes de ces exactions. Par la suite, les mutineries continuent sporadiquement au XIXe siècle, époque à laquelle sont édifiés l’église néo-gothique de la commune ainsi que le château de Barbary.

Les ressources actuelles de la commune de Négrondes sont liée à l’agriculture et à l’exploitation forestière. Une coopérative agricole a même été conçue afin de promouvoir ses productions. Par ailleurs, une petite zone artisanale s’est créée le long de la route principale.


Commune

  • Nom des habitants : Négrondais, Négrondaises
  • Superficie : 2015 hectares
  • Population : 659 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine exacte du nom de Négrondes n’est pas certaine. Il semble qu’il dérive d’un nom de personne germanique Nicbrannus qui aurait reçu l’influence de la langue occitane avec le mot negre qui signifie « noir ». Ce nom pourrait aussi venir du latin nigra unda signifiant « eau noire », en référence à la couleur très foncée de la fontaine située dans le bourg. La forme presque définitive du mot apparaît aux XIIIe siècle sous l’orthographe Negrondes.


Informations pratiques

Mairie de Négrondes : 05.53.55.30.20

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Marie-Ginette Faure (1999). A l’ombre et à la lumière du clocher de Négrondes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite