Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sagelat > Église Saint-Victor > Nef de l’église Saint-Victor

Nef de l’église Saint-Victor

L’église romane de Sagelat, édifiée dans la vallée de la Nauze, est un modeste sanctuaire rural dédié à Saint-Victor. Elle se caractérise par sa nef qui serait sur l’emplacement d’une ancienne villa gallo-romaine.

Jusqu’en 1928, la nef de ce petit édifice conserve son plafond de bois. Il est alors remplacé par des voûtes, ainsi que par des arcs de briques soutenus par de modestes piliers surmontés de chapiteaux.

A l’intérieur, le regard est inévitablement attiré par quatre chapiteaux de la nef. Au centre du vaisseau, le premier réunit un chardon, un âne ainsi qu’un poisson, tandis que le second est orné d’un lynx, d’un oiseau et d’une fleur de lotus.

Les deux derniers, soutenant l’arc triomphal menant au chœur, sont beaucoup plus travaillés. Celui de droite évoque le martyre de saint Victor de Marseille, légionnaire romain, et le dernier celui de l’apôtre saint Barthélemy.

Sur l’un des murs, le visiteur peut découvrir un chemin de croix soigneusement gravé dans la pierre.

Les deux chapelles latérales de la nef de l’église Saint-Victor conservent elles aussi de riches décorations en bas-relief, dont un Christ au tombeau.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gilles Delluc, Jacques Lagrange, Bernard Pierret (1967). Le Périgord Noir, RIS, BibTeX.

Pierre Pomarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, Tomes 1, 2, 3, RIS, BibTeX.


Partager cette visite