Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Vézac > Église Saint-Urbain à Vézac > Nef de l’église Saint-Urbain

Nef de l’église Saint-Urbain

L’église Saint-Urbain de Vézac est un édifice rural de style roman construit entre le XIe siècle et le XIIe siècle. Elle se caractérise par une harmonie des volumes, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. La nef, malgré ses dimensions modestes, est en soi un morceau d’architecture.

La nef n’est pas la partie la plus ancienne de l’édifice. Comme cela est généralement le cas dans la construction des églises, les artisans ont commencé par élever le chevet, c’est-à-dire la partie la plus sacrée du lieu de culte, avant de bâtir la nef puis la façade occidentale.

La nef est constituée d’un vaisseau unique couvert d’un plafond lambrissé. Elle est flanquée au nord et au sud de deux chapelles latérales fort vastes qui s’ouvrent dans la nef par deux arcs en plein cintre. Un portail, encadré par deux colonnes, s’ouvre dans le mur gouttereau sud de la nef. Les ouvertures sont peu nombreuses mais suffisent à donner un bel éclairage à l’ensemble.

Dans l’une des chapelles latérales de la nef, le visiteur peut admirer un groupe sculpté en pierre polychrome. Il représente une Vierge de Piété du XVIe siècle, classée au titre des Monuments Historiques en 1960. Le chevet conserve aussi des reliques du saint patron de l’église, saint Urbain.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Alcide Carles (1986). Dictionnaire des paroisses du Périgord. Titulaires et patrons du diocèse de Périgueux-Sarlat, RIS, BibTeX.


Partager cette visite