Accueil > Gironde > Libournais > Naujan-et-Postiac

Naujan-et-Postiac

Naujan-et-Postiac est née de la réunion en 1813 de deux anciennes paroisses. C’est aussi très tôt marquée par l’installation précoce de grandes familles sur son territoire.

Le Moyen-Âge est une véritable période de prospérité pour Naujan et Postiac. C’est en effet à cette époque que de nombreux seigneurs font édifier un château dans le village. On compte ainsi naturellement la famille de Naujan mais également les Laubesc ou les Puch et les moines de l’abbaye de la Sauve Majeure y possèdent eux-mêmes des terres. La guerre de Cent Ans vient un temps stopper cette cadence mais Naujan-et-Postiac reste un lieu agréable à vivre. D’ailleurs, le XVIe siècle voit l’installation d’autres puissantes familles comme les Jaubert, les Chartres d’Arpaillan et les Joas de Perponcher.

Tout cela constitue un environnement propice au développement de l’économie du village qui tire ses revenus de l’agriculture et de plusieurs moulins qui y sont installés.

Toutefois, des temps plus difficiles succèdent à cet âge d’or puisque le village connaît une période de disette en 1738, en raison de conditions météorologiques peu favorables. Elles se poursuivent dans la seconde moitié du XVIIIe siècle et continuent de dévaster les cultures. La prospérité ne revient qu’avec l’essor de la viticulture au XIXe siècle.

C’est également la vie religieuse qui reprend ses droits au XIXe siècle. En effet, Arnaud de Solminihac rachète l’église de Postiac en 1801 alors que celle-ci est vendue comme bien national à la Révolution. Il obtient que le culte y soit rétabli. Elle appartient ensuite successivement à M. de Rougier et M. de Montault, puis à M. Latapie, propriétaire du château du Retou, situé non loin de là.

Aujourd’hui, l’église de Postiac appartient singulièrement, toujours, aux propriétaires du Retou.


Commune

  • Code postal : 33301
  • Nom des habitants : Naujeannais, Naujeannaises
  • Superficie : 1110 hectares
  • Population : 500 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Naujan-et-Pstiac provient des patronymes romains Noviacus et Postuis. Le blason présente une cloche sur fond rouge qui évoque les cloches de l’église, la roue de moulin rappelle que plusieurs moulins existaient sur le territoire de la commune, le cep représente la vigne. L’ensemble est accompagné d’une tour.


Informations pratiques

Mairie de Naujean-et-Postiac : 05.57.84.55.77

Office de tourisme de Branne : 05.57.74.90.24


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Mongelous (1887). Histoire du canton de Branne depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Bretèche du chevet de l’église Saint-Pierre

    Signe de temps troublés, l’église Saint-Pierre de Naujan-et-Postiac, conserve une bretèche du XVIe siècle qui atteste de sa fortification.
    Afin de (...)

    Gironde - Naujan-et-Postiac
  • Château d’Arpaillan

    A Naujan-et-Postiac, le château d’Arpaillan ressemble à une maison noble de campagne.
    Construit à la fin du XVIe siècle pour Jean de Chartres, écuyer (...)

    Gironde - Naujan-et-Postiac
  • Château de Naujan

    Le château de Naujan, à Naujan-et-Postiac, est un bel édifice classique du XVIIe siècle.
    Famille de notaires et de juges, les Lacombe font agrandir (...)

    Gironde - Naujan-et-Postiac
  • Église Saint-Pierre

    L’église de Naujan-et-Postiac est placée sous le vocable de saint Pierre. Elle est construite au XIIe siècle.
    Édifice roman, l’église Saint-Pierre (...)

    Gironde - Naujan-et-Postiac
  • Maison noble de Thèze

    La maison noble de Thèze à Naujan-et-Postiac est reconnaissable dans la commune, à sa tour ronde.
    La demeure de Thèze est une construction en (...)

    Gironde - Naujan-et-Postiac

Partager cette visite