Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Nailhac

Nailhac

Nailhac est une commune rurale proche de Hautefort, dont la campagne est constituée de nombreuses noyeraies.

D’après son toponyme, le village de Nailhac s’est fondé à partir d’un vaste défrichement de ses terres. Des vestiges archéologiques témoignent d’une fréquentation ancienne, remontant à l’Antiquité.

Au Moyen Âge, l’église Saint-Étienne de Nailhac est mentionnée sous le nom de Sanctus Stephanus de Naillac . Cet édifice à clocher-peigne est rattaché à l’abbaye de Tourtoirac.

Aujourd’hui, le village de Nailhac est ancré au coeur d’un décor champêtre, dans des noyeraies. La commune se caractérise en effet par son importante production de noix, dont la noix « corne », reconnue comme une variété de souche locale.

De nos jours, la fête de la noix est organisée tous les ans à Nailhac, le troisième dimanche d’août. Des intronisations y sont célébrées, tradition qui perdure et qui met à l’honneur la spécificité locale.


Commune

  • Nom des habitants : Nailhacois, Nailhacoises
  • Superficie : 1935 hectares
  • Population : 281 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village provient du mot latin novalia , qui désigne des terres nouvellement défrichées.


Informations pratiques

Mairie de Nailhac : 05.53.51.51.65

Office de Tourisme du Pays de Hautefort : 05.53.50.40.27

http://www.ot-hautefort.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite