Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Bars > Eglise Saint-Pierre-aux-Liens de Bars > Musée de l’harmonium de Bars

Musée de l’harmonium de Bars

L’église de Bars abrite depuis 2006 un musée consacré à l’harmonium, dont les pièces sont issues en majeure partie d’une collection privée.

La collection du musée de l’harmonium de Bars est probablement l’une des plus complètes en Europe. Elle compte en effet 35 instruments datés du XIXe siècle. À l’origine, cette collection appartient à Benoît Catagneyrol, dont le fils en fait don à la commune à la fin du XXe siècle. Plusieurs organistes de grande renommée, comme Jean Guillou et Bernard Léonardy, participent également à la constitution de ce musée.

L’harmonium est un instrument de musique inventé en Europe au XIXe siècle. Comme l’orgue, il est à clavier et à soufflerie. Dans sa forme la plus répandue, il comprend un clavier et une pompe à pied qui fournit l’air. Il est généralement soufflé, parfois aspiré, et fait vibrer des anches libres selon le même principe que l’harmonica ou l’accordéon. En modulant l’arrivée d’air, l’instrument peut produire différents sons.

Tous les instruments du musée de l’harmonium sont en état de marche et peuvent être essayés. Un instrument, spécialement adapté aux enfants, est même aménagé. Des concerts sont régulièrement organisés au sein de l’église qui accueille le musée.


Patrimoine

  • Créateurs : Benoît Catagneyrol
  • Propriétaire : Public
  • Fonctions > Culturel
  • Types > Bâtiments, édifices > Musée
  • Précisions sur la datation :

    Installation dans l’église : 2006


Informations pratiques

Ce musée gratuit est ouvert pendant les vacances scolaires et sur rendez-vous le reste de l’année.

Tel. : 05 53 05 21 44


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Edmond Guinedot (1931). L’Harmonium. Son histoire. Son mécanisme. Son emploi, RIS, BibTeX.

Sites et Monuments en Dordogne Périgord “Les Musées et Ecomusées”, RIS, BibTeX.


Partager cette visite